Zoom sur : Les Playtests

Please connexion ou inscription pour aimer des posts.
News

À force de traîner sur des groupes de gamers/geek/kiikoos (on est pour l’équité à la comté, wesh), je me suis rendue compte que beaucoup de personnes ignoraient encore jusqu’à l’existence de cette petite merveille que sont les Playtests. Du coup, ça explique que je puisse en faire si souvent.

Enfin, comme j’aime pas nourrir l’obscurantisme et que je suis plutôt lumineuse dans mon genre, je me suis dit que j’allais vous faire un p’tit compte-rendu de ce que c’est, en me basant sur ma propre expérience, à savoir 5 Playtests chez Ubisoft en 1 an et demi environ.

playtests
Source : afjv

Qu’est-ce que c’est ?

Question ma foi fort légitime mais quand même un tout petit peu idiote puisqu’il suffit de décortiquer le nom pour obtenir une réponse : play (jeu) test (test), soit test de jeu. Bon après, on va se l’avouer, ce n’est pas une définition du tout.

La question que j’aurais dû poser, donc, c’est plutôt « an koi sa konsist » (et avec cette orthographe-là, je n’en démordrais pas !). On passe à la réponse légitime quand même parce que mon intro elle commence à être comac.

Un Playtest, ça consiste à se rendre dans les locaux des studios de jeux vidéo prévus aux tests de jeux en développement et à les tester, justement. Ça peut aller du jeu en cinématique-pixels voire en pas-cinématique-du-tout (fond verts, acteurs couverts de balles de golf, que du bonheur) au jeu finalisé sur lequel il ne reste qu’à vérifier l’équilibre de la difficulté et quelques trucs un peu basiques du genre « ce vagin est-il convenablement modélisé ou devrait-on lui ajouter des poils pubiens ? » (vous l’avez ? Non ? Vos âmes sont encore pures ? Répugnant.). Il peut aussi s’agir de jeux qui n’ont pas été annoncés, auquel cas vous n’avez vraiment pas intérêt à en parler : c’est la plainte directement si vous divulguez la moindre information.

playtest
Source : playtest-secure.ubi.com

Niveau durée, ça dépend. Déjà ça peut tomber tout au long de l’année : rien à faire des périodes scolaires, si tu veux venir tu sèches et puis c’est tout. Ensuite, ça va de la petite session de 2h à la grosse session de 2 semaines (hors week-end toujours). Dans le cas d’Ubisoft, on est sur du 10h-17h environ, avec 1h30-2h de pause pour aller manger et discuter d’autre chose que le jeu, parce qu’on n’a pas le droit d’en parler, c’est confidentiel sa mère.

Le dernier que j’ai testé, d’ailleurs, était tellement confidentiel qu’on était que 2 dans une salle de 8, chacun à un bout, avec un coordinateur playtest à côté. C’est la personne qui t’explique comment ça se passe et qui te fait remplir les petits questionnaires dont on reparlera dans l’avant-dernier chapitre. Du coup il coordonne le playtest quoi. Facile à retenir, vous pouvez le faire.

À qui est-ce ouvert ?

Techniquement, à tout le monde. Pas besoin d’être un hardcore gamer, pas besoin de s’être fait tatoué le logo du studio sur la fesse gauche assorti d’un joli « j’aime le raisin de table », là vous venez comme vous êtes. Sauf toi, là, au fond, qui compte enlever tes baskets pendant la session.

Évidemment, tout dépend du jeu à tester. Dans certains cas, ce ne sera ouvert qu’aux personnes majeures (genre pour Assassin’s Creed ou Watch Dogs), donc tout dépend du PEGI du jeu en test. Ils essayent aussi, généralement, d’avoir un éventail assez large de type de joueurs, du hardcore gamer au casual gamer en passant par le gars qui joue à Candy Crush sur le Trône de Porcelaine. Pas non plus de distinction de sexe, mais il faut avouer qu’il y a souvent une majorité d’hommes qui remplissent les demandes… Du coup je me sens souvent très seule. Bouhou.

playtests
Source : Knowledge Guru

Un autre point qui me semble entrer dans cette catégorie plus que dans la suivante : le fait d’avoir participé à un Playtest récemment ne vous disqualifie pas pour le suivant. Evidemment ils essayent de diversifier les gens, mais si vous correspondez au profil qu’ils recherchent vous avez vos chances, donc prenez toujours la peine de remplir la petite fiche d’inscription.

Comment on y accède ?

Pour ce que j’en sais, on distingue deux procédés pour accéder aux Playtests :

  • Suivre le compte Facebook spécifique aux tests (pour Ubisoft ça s’appelle User Search quelque chose, je vous mets les liens plus bas) : y sont régulièrement publiés des liens directs vers le petit questionnaire à remplir, avec des indications, parfois, sur le type de jeu (course, action/aventure, …) et sur la plateforme (PC, Xbox, …).
  • S’inscrire à la Base de données du site spécifique aux Playtests du studio : vous remplissez votre profil (préférences et habitudes de jeu) et les questionnaires qui vous correspondent vous sont automatiquement transférés. Bémol pour moi : il y a un filtrage qui se fait, alors que sur Facebook vous les voyez tous.

Parlons maintenant des petits questionnaires que je n’arrête pas de notifier depuis tout à l’heure. Généralement, on part déjà sur la base de la base avec vos noms et prénoms, une adresse-mail valide (on vous y envoie la notification quand le Playtest est complet, et le lien pour confirmer votre présence et le plan d’accès), un numéro de téléphone où vous joindre (on y revient), et c’est tout pour cette partie.

Ensuite, on passe à des trucs plus spécifiques qui peuvent changer d’un questionnaire à l’autre. Certaines choses sont souvent présentes : une liste de jeux où vous devez indiquer votre temps de partie pour chacun, votre temps de jeu moyen par semaine, votre maîtrise de l’anglais (au cas où le jeu soit en anglais), vos jeux/genres/plateformes de prédilection, vos jeux/genres/plateformes du moment, et parfois même une question relative à des jeux que vous auriez déjà pu tester dans les locaux. A vous d’être malin pour ce dernier point : peu de chance que vous soyez repris pour un test de For Honor si vous cochez que vous l’avez déjà eu en session.

playtests
Source : Activision

 

Une fois les réponses envoyées, vous avez des chances de recevoir le coup de fil du peut-être bonheur. Le principe est simple : on vous appelle et ça donne «Oui bonjour, Josette des studios XXX, je vous appelle à propos du questionnaire que vous avez rempli…». Là, votre petit cœur il fait boumboum et tout le monde l’entend. Vous êtes ce qu’on appelle communément dans le jargon, une personne contente. Et puis là elle vous fait « j’aurais des questions supplémentaires à vous poser ». Alors là c’est la sueur, tout ça, parce que vous êtes un menteur : vous avez dit que vous aviez torché Léa Passion Vétérinaire alors qu’en fait votre petite sœur vous l’a repris, la vile créature, alors que vous n’aviez même pas fini de soigner Bulle, le poisson rouge de Beverly qui avait le mal de mer.

Rassurez-vous, il s’agit surtout de faire le point sur vos réponses et de vous en poser des plus précises (du style « Vous en êtes où de la saga des Assassin’s Creed ? »). Là, si vous êtes malin, vous pouvez déjà deviner de quel jeu il peut s’agir. A vous de savoir recouper les informations : s’il y a beaucoup de questions sur des action/aventure, c’est ce genre-là qui va tomber. Vous aurez aussi des questions sur votre niveau d’anglais, si jamais le jeu est en anglais ou si vous devez vous adresser à quelqu’un en anglais. Pas de test, donc c’est à vous de déterminer si vous êtes capable de gérer ou pas.

À l’issue de cet appel vous serez fixé : pas pris, pris en back-up ou pris tout court. Si vous êtes en back-up, vous devrez venir le premier jour : si un gars ne se pointe pas, vous le remplacez, sinon vous partez avant le début et avec la compensation de la journée.

Il y a aussi, je n’en ai pas parlé, des tests de groupe. Il s’agit de vous permettre de venir avec un ou plusieurs amis pour tester un jeu en multijoueur local.

Qu’est-ce qu’on y gagne ?

Bon, déjà, à moins d’être un ingrat puissance dix mille, vous serez content d’avoir pu tester un jeu en avant-première. Mais en plus de ça, on vous récompense.

chèque cadeauJe me base sur Ubisoft parce que c’est eux que je connais, donc ça donne ça : une journée équivaut à un jeu PS4/XboxOne/PC OU 2 jeux PS3/Xbox 360 OU 40€ en chèque cadeau. Ça fait toujours plaisir non ? Le tout est évidemment cumulable : vous pouvez prendre 1 jeu et
40€ de chèque si vous avez fait deux jours, par exemple.

Normalement, vous devriez aussi avoir bientôt la possibilité d’obtenir l’argent directement sur votre compte de jeu Playstation, Xbox ou Steam, ils en parlaient déjà lors du Playtests que j’ai fait il y a trois semaines.

Qu’est-ce que le studio y gagne ?

Question logique quand, comme moi, on a tendance à se demander où est l’arnaque. Alors là l’avantage, c’est qu’il n’y en a pas vraiment si vous prenez les chèques cadeau et pas les jeux (bah oui. Les jeux d’occasion, vous en avez plus d’un avec 40€).

playtests
La petite fabrique de jeu vidéo

Concrètement, le studio, son but, c’est d’améliorer le jeu. Donc il vous invite pour voir comment vous, joueur, vous vous en sortez face à telle ou telle situation. Est-ce que c’est assez clair ? Assez facile ET assez difficile ? Est-ce que les personnages sont assez charismatiques ? Le but n’est pas de trouver les bugs, ils ont des équipes pour ça (même Ubisoft, qui l’eut cru), mais de s’assurer à ce que le joueur s’y retrouve et que le jeu est assez intuitif pour être agréable.

Ils vous font donc remplir régulièrement des questionnaires, que ce soit après une grosse mission ou juste à chaque fin de journée. Des questions générales : trop facile ou pas assez ? Mission sympa ou pas du tout ? Que pensez-vous de telle mécanique ? Qu’est-ce que vous aimez, n’aimez pas ? A ce stade, seriez-vous susceptible de laisser tomber le jeu ? Pourquoi ? ; et des questions qui le sont moins : que pensez-vous de ce personnage ? Comment le définiriez vous ?. Il ne faut pas avoir peur de se répéter, techniquement c’est ce qu’ils veulent, pour voir ce qui est VRAIMENT important aux yeux du joueur.

Ensuite, ils appliquent tout ça au jeu. Vous voyez dans Far Cry: Primal, les animaux rares qu’il faut abattre ? Eh bah c’est en partie grâce à moi que vous en trouvez facilement. On n’a pas arrêté de se plaindre que c’était difficile sa mère (genre y avait un cerf blanc en 5h de jeu), donc maintenant vous pouvez en croiser un dès la première mission. On dit merci qui ? Merci l’exagération dans les modifications.

Quels studios en proposent ?

Je vais avoir beaucoup de mal à vous fournir une liste, déjà parce que je n’avais trouvé qu’Ubisoft à l’époque, mais aussi parce que la plupart des studios proposent des Playtests uniquement en Amérique. Comme Ubisoft est français, ils font ça ici, mais pour d’autres studios c’est plus chaud.

Du coup je vous ai laissé les liens d’Ubi seulement, à vous d’essayer de trouver si vos studios favoris organisent ce genre de petits trucs sympathiques sur les bords. (petit tips de recherche pas piqué des hannetons : « STUDIO playtests », simplicité, efficacité ; prévenez-moi si ça donne un résultat, pour rire.)

playtest-secure.ubi.com
playtest-secure.ubi.com

2 comments on “Zoom sur : Les Playtests

Laisser un commentaire