Joueur de Dark Souls, il poursuit Beric Dondarrion en justice pour respawn abusif

Please connexion ou inscription pour aimer des posts.
News

Beric accusé de cheat !

La nouvelle est tombée hier. Pierre-Luc est un joueur invétéré et fan de la franchise Dark Souls. Il attaque en justice le miraculé Beric Dondarrion, soldat de la Fraternité sans Bannière. Selon lui, « il est intolérable qu’un borgne ait le droit de respawn sans rien perdre de son avancement dans l’histoire, alors que moi je dois me taper des allers-retours incessants entre le feu de camp et le lieu de ma mort, en perdant tout mon loot. » Ses avocats lui conseillent vivement de réorienter sa plainte vers le dieu rouge, mais aux dernières nouvelles Pierre-Luc répète que « c’est la faute à Beric. Il pourrait au moins dire « non merci » quand son dieu lui propose de le respawn. »

Les vidéo-testeurs soutiennent Pierre-Luc

D’après certains testeurs de jeux-vidéo, la faute revient au jeu Dark Souls, jugé trop dur. Interrogé sur son opinion, l’un deux explique : « Déjà qu’en s’y mettant à 5 sur un boss on est pas sûrs de le passer avant 3 ou 4 essais, si l’autre Pierrick Dent-davion peut respawn instantanément et à l’infini là où il meurt, moi je dis qu’il y a triche. »

Le prix du Sang

Le plaignant demande réparation en exigeant qu’une potion « Sang de Beric » soit ajoutée aux loots du jeu, afin qu’il la récupère et que lui et Beric soient enfin à égalité. « Mourra bien qui mourra le dernier » ajoute-t-il avant de se lancer dans l’activation d’un code triche pour dupliquer les âmes.

Une convocation au tribunal a donc été envoyée à M. Dondarrion, mais sa réponse reste en attente. Comment voulez-vous régler rapidement une affaire si l’accusé habite à un monde de nous, à Westeros ? Alors que la SNCF prévoit un retard de deux semaines pour la ligne Quai 9.3/4 – Port Real, La Poste annonce que c’est la faute à Pad’chance, le facteur.

Laisser un commentaire