Un garde de Rivebois tué par une flèche, son collègue accuse le vent

Please connexion ou inscription pour aimer des posts.
News

Un garde assassiné pendant sa ronde

Drame ce matin à Rivebois : alors que Gérard Johnson, garde du village, faisait sa ronde quotidienne, une flèche a soudainement surgi de nulle part pour se planter, non pas dans son genou, mais dans son œil ! Ce qui a tué sur le coup ce père de famille sans histoire…

Jean-Philippe Jackson, collègue et ami de Gérard a assisté, impuissant, au meurtre de celui qu’il appelait son « frère d’une autre mère » :

Tout s’est passé tellement vite ! J’ai d’abord vu Gérard s’effondrer sur le sol, la flèche enfoncée dans l’œil. J’ai alors dégainé mon épée et me suis précipité vers la direction d’où venait la flèche. Mais je n’ai vu personne. C’est alors que j’ai senti une légère brise me caresser le visage, et j’ai compris…

Le vent suspecté

La précision du tir, la rapidité d’exécution, et cette brise… Pour Jean-Philippe, le doute n’a pas lieu d’être, le vent est responsable de l’assassinat de son meilleur ami !

Le vent a immédiatement été interpellé à son domicile et mis en examen. Baalgruf le grand, Jarl de Blancherive, a cependant déclaré que lumière serait faite sur toute cette histoire et a tenu a assurer aux citoyens que justice serait rendue.

Gérard et Jean-Philippe lors d’une ronde matinale. Les deux hommes étaient très amis…

Des citoyens inquiets pour leur sécurité

Ulfric Sombrage, leader de l’opposition au gouvernement impérial n’est pourtant pas rassuré :

Où allons nous si des gardes se font assassiner en plein jour dans la rue ? Le gouvernement du général Tullius est-il toujours à même d’assurer la sécurité de nos concitoyens ? L’immigration illégale des Khajiits et des Argoniens sur notre territoire est une menace pour la sécurité des habitants ! il est temps que le gouvernement impérial prenne ses responsabilités et fermes les frontières !

Interrogé par notre reporter, le vent n’a pas souhaité faire de déclaration.

Laisser un commentaire