J’ai été obligé de le faire taire.

Please connexion ou inscription pour aimer des posts.
Répliques
Hubert Bonisseur de La Bath Larmina

Hubert : Ah dites-moi Larmina, cette nuit j’ai été réveillé par des cris horribles. Un homme hurlait à la mort de la tour là-bas, impossible de dormir. J’ai été obligé de le faire taire.
Larmina : Le Muezzin ? Vous avez fait taire le Muezzin ?
Hubert : Le ?
Larmina : Muezzin. Le prêtre qui appelle les fidèles à la prière du matin.
Hubert : Ah j’ignorais. C’était donc ça tout ce tintouin, les cris, le micro, d’accord. On ne m’enlèvera pas l’idée que c’est une curieuse religion. À mon avis, vous allez vite vous en lasser. Je ne lui prédis pas un grand avenir.