Personnellement, la condition paysanne, je me la taille en biseau

Please connexion ou inscription pour aimer des posts.
Répliques
Arthur Guethenoc Léodagan

Guethenoc : Le problème, c’est que la condition paysanne, vous en avez rien à cirer !
Arthur : Mais c’est faux !
Léodagan : C’est faux…
Arthur : Quoi, qu’est-ce qu’il y a ?
Léodagan : Non mais vous voulez dire à titre individuel ou le gouvernement ?
Guethenoc : Qu’est-ce j’en sais moi, c’est bien pareil !
Léodagan : Ah bah non ! Bah non. Parce que moi personnellement, la condition paysanne, je me la taille en biseau, voyez.
Guethenoc : Quoi ? C’est une honte ! Révolte !
Paysans : Révooolte !
Arthur : Mais qu’est-ce que vous foutez beau père !?
Léodagan : Ben, je parlemente !
Arthur : Ah ben vous êtes un as !
Léodagan : Pour en venir aux faits : par contre, au gouvernement, on écoute vos revendications. Voilà, c’est tout. C’est une manière un peu dé…
Guethenoc : Et comment vous expliquez le fait que jamais rien ne s’améliore ?
Léodagan : Parce qu’on a pas que ça à foutre !